Tu as de la chance qu’il t’aide pour le petit

couple-parental

Il y a environ un an, je dirais, deux copines ou plutôt une amie et une copine, m’ont sortie cette phrase en parlant du père de mon fils.

J’avoue avoir été un peu interloquée, voire choquée, sur le moment car je ne comprenais pas en quoi j’avais de la chance. Oui, son père s’occupe de lui. Oui, son père me paye une pension pour ses besoins mais en quoi est-ce exceptionnel? C’est NORMAL. Ce n’est pas aider mais jouer son rôle. C’est passer de l’argent parce que l’autre en gagne moins. C’est pour le bien de l’enfant, ce n’est pas un luxe (je ne pourrais pas partir au Bahamas avec le montant de la pension. Enfin, ce n’est pas le but, non plus…Et puis les Bahamas, ça me dit rien en vrai).

C’est ne pas participer qui n’est pas normal. L’enfant, on ne le fait pas toute seule  par l’opération du saint-esprit, que je sache. Nous étions deux au moment de la conception. C’est donc à nous deux de nous en occuper, pour le meilleur et pour le pire, amen. Par conséquent, ce n’est pas moi qui ai de la chance, mais elles qui n’en ont pas eu (je dis « eu » parce que malgré qu’elles soient jeunes, leurs enfants sont grands). Vous voyez la nuance?

Bref, si je vous donne cet exemple c’est parce que trop souvent, depuis, je fais  attention quand j’entends ce genre de discours, et je me suis rendue compte qu’il était extrêmement commun. C’est comme si, prendre soin de son enfant,  pour le géniteur  c’était un plus et que limite, il fallait se prosterner à ses pieds pour ça; alors que pour la mère, c’est normal. T’as fait un choix, t’assumes ma vieille.

Je ne suis pas d’accord !

C’est pareil pour ce qui est du ménage. Il y a environ une semaine, je vois sur FB un message d’une de mes copines dans lequel elle remercie son compagnon de l’aider dans SES tâches ménagères alors qu’ils bossent tous les deux et qu’elle est enceinte de quasi 9 mois. Encore une fois, c’est NORMAL, ce n’est pas de l’aide. Le pire c’est que je lui fais la remarque et qu’elle me répond: « oui, mais il est si gentil, il le fait avec tellement d’amour »…Euh, ouais, et moi qui croyais que tu te prenais pour une grosse   grande féministe …

Ce ne sont, malheureusement, pas les seules remarques qui me font tiquer. Des exemples, il y en a à la pelle et je trouve ça triste qu’au 21ème siècle, des jeunes femmes, supposément, modernes en soient toujours à ce stade.  Corrigez-moi si je  me trompe mais je pense que ce sont toutes ces petites situations « ordinaires », ces phrases faussement anodines, passant inaperçues, qui plus qu’autre chose, font que les choses n’évoluent, pas tant que ça, au final. …

Qu’en pensez-vous?

papa-aide-pour-le-petit

 

 

 

Publicités

2 commentaires sur « Tu as de la chance qu’il t’aide pour le petit »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.