Monsieur peureux

monsieur-peureux

Mon fils est un enfant peureux. Il pense toujours aux conséquences dangereuses de ses actes. C’est ainsi qu’à l’âge de six ans (ce qui n’est quand même pas fort vieux :-)), il faut encore lui rincer les cheveux avec une tasse, tenir son vélo avec une tige, rester au bord de l’eau avec lui lorsque tous les autres enfants de sa classe se jettent dans la grand bassin pour faire des exercices, le laisser allumer les lumières du corridor lorsqu’il fait noir et qu’ il doit le traverser pour aller dans sa chambre …

Comme j’ai également un profil phobique , je me suis vite rendue compte qu’aller dans le sens de ses peurs n’augurerai rien de bon. J’ai fait une TCC (thérapie cognitivo-comportementale), il y a dix ans, qui m’a appris que de la peur, on ne mourait pas. Impossible. Que la sensation pouvait être horrible (comme de mourir, tiens??), mais que, en cas de très grosse angoisse ou même d’attaque de panique, la mort (justement) n’était jamais au rendez-vous  . En fait, c’est un peu comme si le corps se préparait pour se battre contre un tigre alors qu’on est, par exemple, tranquillement couché sur son fauteuil en train de regarder un film. Cela n’a pas de sens, je vous l’accorde. C’est une alarme déréglée, qui sonne à n’importe quel moment et qu’il faut réparer.

Mon garçon n’a jamais eu d’attaque de panique mais le principe est le même car une phobie non-prise au sérieux ou non-contrôlée débouche souvent sur ces horribles crises, voire pire (agoraphobie). J’ai donc pris le taureau par les cornes et ai réfléchi à quoi faire pour l’aider.

Étant donné son petit âge, pour le côté théorie, j’ai choisi de partir d’un dessin animé, à savoir vice-versa. J’ai pris l’exemple du bonhomme violet-qui représente la peur-pour lui expliquer que chez lui, comme chez moi, c’était (avec le doré) un des plus forts . J’ai insisté sur le fait que ce bonhomme était utile car il nous prévenait des vrais dangers mais que le sien, tout comme le mien, nous racontaient souvent des choses effrayantes qui n’étaient pas vraies…

En ce qui concerne la pratique, j’ essaye au maximum (sauf quand il est malade ou trop fatigué) de lui empêcher d’éviter les situations qui lui font peur (bon, à part si elles sont vraiment dangereuses, cela va de soi), le rassure, l’encourage (un peu, strictement, parfois) et le félicite à chaque nouvelle victoire.

La partie n’est pas encore gagnée mais on avance …

monsieur-peureux

Publicités

10 commentaires sur « Monsieur peureux »

  1. La peur ne se contrôle pas, mais n’évite pas le danger non plus.

    Parfois, on peut muscler ces capacités et y faisant face de temps en temps, mais attention à l’overdose et de le bloquer dans ce schéma.

    Courage M. Peureux !

    J'aime

    1. Je suis bien placée pour savoir qu’elle ne se contrôle pas et qu’elle est irrationnelle.. Il faut y faire face le plus souvent possible, pas seulement de temps en temps, pour vraiment avancer…maintenant, je ne le saoule pas trop avec ça et je sais que certaines d’entre elles partiront d’elles-mêmes quand il grandira. Mon but est de faire ce qui est mon possible pour qu’il n’ait pas à traverser tout ce que moi j’ai traversé par ignorance de mes parents…

      J'aime

  2. J’ai du mal à trouver la bonne attitude envers les peurs de ma fille. Elle a surtout peur des insectes (araignées, insectes volants…) et commence à avoir peur d’être seule. Elle est encore petite mais ses peurs l’empêchent de faire certaines choses et ça m’effraie un peu. Elle ne va par exemple jamais dans le jardin seule (ses 2 phobies réunies) et ne veut plus aller seule aux toilettes par crainte de voir une araignée… J’essaie toujours de la rassurer et parfois j’essaie de lui faire surmonter ses peurs mais ce n’est pas évident ! J’espère arriver à les faire disparaître (ou tout du moins les atténuer) avec le temps et beaucoup de patience et de compréhension.

    Aimé par 1 personne

    1. Oups j’ai envoyé trop vite. Je voulais rajouter que ce qui est positif, c’est d’avoir des parents qui sont conscients que c’est un réel ‘problème’ et qu’il faut essayer de trouver des pistes pour les résoudre sans les ignorer. Ça m’aurait évité bien des angoisses en grandissant…

      Aimé par 1 personne

      1. Comme je l’ai dit plus haut, je pense que certaines partiront en grandissant, simplement. En revanche, il me paraît important de ne jamais ou en tout cas, le moins possible, aller dans le sens des peurs…Il ne faut pas laisser éviter ce qui fait peur mais accompagner et expliquer tout le temps car l’info, c’est très important. Maintenant, dramatiser ne serait pas non plus la bonne solution. Trouver ce qui convient, ce n’est pas évident et comme tu le dis, c’est positif d’avoir des parents conscients, qui n’ignorent pas le problème.

        J'aime

  3. Il parait que le film vice-versa est très bien fait! Il faudrait que je le regarde aussi.
    Je trouve déjà qu’avoir conscience du problème, mettre en place des actions, encourager l’enfant et surtout l’accepter tel qu’il est, sans pression inutile, c’est se donner les clés pour progresser main dans la main.

    Aimé par 1 personne

    1. Je t’avoue que ce n’est pas mon film préféré mais il est tombé à pic (à la télé) pour expliquer les émotions à mon garçon 🙂 Oui, je l’accompagne, le surveille (de loin) et ne lui met pas d’étiquette (c’est pour les vêtements ;-)) mais je ne m’inquiète pas trop trop car je vois qu’il progresse, jamais il ne stagne ou régresse (même si régresser momentanément ne veut rien dire non plus). Et puis, mon frère était un peu comme lui et aujourd’hui, c’est un adulte sans souci particulier. C’est juste que nous sommes de grands anxieux dans la famille et qu’il est nécessaire d’en tenir compte…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.