Mon voyage en ex-Yougoslavie et en Autriche #1

Motovun

Comme vous l’aurez remarqué, je fais bien la distinction entre « voyage » et « vacances ». Et pour cause, ce que j’ai vécu n’est en rien comparable à des vacances où habituellement, ou en tout cas, en grande partie, on se prélasse. Non, moi, ce que j’ai fait, c’est surtout, enchaîner les lieux et ne pas (assez) me reposer. Damn it

Mais entrons dans le vif du sujet.

Je suis allée en Croatie, en Slovénie et en Autriche. Et même si mon périple ne ressemblait en rien en des vacances, j’ai déconnecté. Complètement. Dès la première minute et tout au long des neuf jours où mon aventure aura duré.

En Croatie, nous avons visité l’Istrie, et plus particulièrement la ville d’Umag, les villages de Motovun et Groznjan et la station balnéaire d’Opatija . En Slovénie, nous avons vu Ljubljana et Bled, et en Autriche, la ville de Mozart, autrement dit Salzbourg, après avoir fait un petit détour par l’Untersberg (montagne) et d’aller dans quelques villages répondant aux noms de Attersee et Sankt Wolfgang.

J’ai commencé par la Croatie et force est de constater que j’ai été surprise. Surprise par mon non-dépaysement. Je vous explique. Je n’avais pas du tout imaginé ce pays et j’ai été étonnée de constater à quel point l’Istrie ressemblait à s’y méprendre au Sud de la France, à l’Italie ou même à certaines parties de l’Espagne. Que ce soit pour le paysage, les cigales, la végétation ou leurs traditions de vins et d’huiles d’olive, tout m’y faisait penser.

Opatija

Pour ce qui est de communiquer avec les habitants, vous seriez en tort de croire qu’il est possible de s’en sortir avec l’anglais. En fait, pas vraiment. Les langues les plus prisées, hormis le croate bien sûr, sont l’allemand (phénomène déjà constaté à Budapest et en Pologne) et l’italien (tous les noms de villes sont d’ailleurs écrits dans cette langue en plus du croate). J’ai été agréablement surprise de voir les croates auxquels j’ai parlés se transformer en comprenant qu’avec moi, il leur serait possible de communiquer dans la langue de Dante.

Quant à la gastronomie, je crois qu’elle est influencée par celle de ses pays voisins. On trouve un mélange de cuisine méditerranéenne avec poissons et crustacés et des plats plus lourds consistants comme ceux d’Europe centrale.

Je suis restée deux jours/trois nuits en Croatie avant de reprendre la route et de (re-)traverser la frontière (bouchée car très contrôlée) pour m’embarquer pendant deux jours dans mon pays coup de coeur de ce voyage. J’ai nommé la Slovénie.

Je vous en parlerai dans mon prochain article.

frontière croato-slovène

 

9 commentaires sur « Mon voyage en ex-Yougoslavie et en Autriche #1 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.