Catégorie : Portraits

Tout le monde doit apprendre, parfois …

je-t-aime-moi-non-plus

Le déclic, elle l’a eu la nuit dernière.

C’est la confiance,

C’est la confiance qu’elle n’a plus. En lui.

C’est pour ça qu’elle pèse ses mots, qu’elle réfléchit à chaque adjectif, chaque virgule qu’elle utilise avant d’appuyer sur « enter ».

Elle s’attendait à ce qu’il l’envoie au diable quand il en aurait eu marre.

Elle a testé ses limites.

Mais ça n’est pas, plus arrivé.

Il ne l’a plus rejetée.

Il dit que c’est elle qui ne veut pas, qui ne veut plus.

Il a raison.

Réparer ses trahisons au pluriel, c’est pas possible comme ça.

Et pourtant, elle sait, pertinemment, que s’ils se revoyaient, que s’ils commettaient cette erreur, il ne faudrait pas longtemps pour qu’elle se précipite à nouveau dans ses bras.

Elle. Pas lui.

Lui, il ne l’a jamais aimé comme ça.

Il lui a dit et redit.

Mais alors pourquoi revenir ?

Pourquoi ne pas laisser que ça s’arrête ?

Parce que ça l’amuse ?

Parce qu’il l ‘aime bien ?

Non, impossible

… il ne la supporte pas…

Pas sa sensibilité, c’est sûr.

Pas ce besoin de comprendre, de clarté.

Elle, c’est sa superficialité en carton qu’elle ne conçoit pas.

Cette façon qu’il a de se dérober quand ça devient intime

Que faire alors ?

Elle lui a dit: je vois pas l’intérêt de rester en contact s’il y a plus de bas que de hauts.

Il a répondu…Qu’est-ce qu’il a répondu, d’ailleurs ? J’ai oublié.

Ah si, que cette fois, c’était elle qui avait l’air de renoncer.

Oui, elle veut renoncer

Il dit : stop aux étiquettes

Elle répond: ne pas savoir, ça me détruit

Elle ne veut, surtout, pas repasser par là.

Mais elle n’arrive pas à décrocher.

C’est plus fort qu’elle.

Il est une drogue, une vraie.

Elle se désaccoutume et juste après, replonge.

Et lui, il ne l’aide pas.

Elle se demande si c’est ça l’amour

De tout lui passer et de continuer

D’adhérer à l’ensemble en contournant les détails qui fâchent.

Ou bien est-ce, plutôt, du masochisme?

Elle hésite.

Mais lui, il ne l’aime pas, alors à quoi ça sert d’insister?

Qu’il disparaisse pour toujours, elle se convainc

Qu’il la respecte pour une fois.

« Va-t-en », elle crie au téléphone

« Je te le dis et répète »

« Je t’agace, non ? »

« Alors dégage et rejoins ta bonasse… »

« Accepte, c’est la fin, cette fois ».

Lui, il raccroche.

Il arrête.

Mais il recommencera

Il ne la lâchera pas comme ça.

Il ne peut pas ? Ne veut pas ?

Lui seul peut le savoir.

Publicités